:

mise à jour février 2012

 

L'Équipe de Recherches sur les Mystiques rhénans (Université de Lorraine) regroupe des enseignants, des chercheurs et des étudiants travaillant au sein de l'Université de Lorraine ainsi que de Bruxelles et Lyon, en lien avec la Maison des Sciences de l'Homme (MSH Lorraine).

Son objectif est d'approfondir et de diffuser la connaissance des mystiques rhénans :

Maître Eckhart, Jean Tauler, Henri Suso, et en lien avec le Cusanus Institut f. Forschung de Trêves, Nicolas de Cues.

Avec ces quatres auteurs est délimité un champ d'études. Leurs oeuvres ont suscité l'intérêt des plus grands penseurs du XIVe siècle à nos jours, qu'ils soient proches ou à distance du christiansime occidental. Pour ce faire, les Mystiques Rhénnans ont produit une synthèse originale, volontairement accessible à tous, où se retrouvent la tradition patristique latine et grecque, tels Saint Augustin, Denys l'Aréopagite ou Maxime le confesseur,faisant part aux apports d'Aristote et de Platon et leurs commentateurs, orientaux comme occidentaux. En accord avec les études principalement allemandes de la Meister Eckhart Gemeinschaft, anglaises de l'Eckhart Society, l'ERMR offre ainsi des connaissances accessibles et précises, principalement au public francophone. Unique groupe de recherches portée par une Université et centré sur la pensée ou la postérité de Maître Eckhart, l'ERMR reste en lien avec ces autres unités européennes qui partagent cet axe.

et

L'ERMR tient ce propos en :

• analysant les ressources principalement mansucrites disponibles à Strasbourg (« capitale de la mystique rhénane » au XIVe siècle),

• créant des échanges avec les autres centres de l'axe Rhin,

• proposant des outils destinés autant aux spécialistes qu'au plus large public : Encyclopédie des Mystiques Rhénans d'Eckhart à Nicolas de Cues, répertoire bibliographique, carte, etc.,

• publiant des traductions et des commentaires et études de ces auteurs.

• valorisant le travail d'équipe, pour que chacun de ses membres puisse apporter sa spécialité nourrie de celle des autres, dans un respect et une émulation mutuelle.

L'ÉRMR intègre sur ces bases des doctorants de l'Université de Lorraine*, pour les former à la recherche. Les colloques organisés sollicitent la collaboration de spécialistes reconnus invités à faire partager leurs travaux.

 

* ATTENTION : L'université Paul Verlaine - Metz et les trois autres établissements lorrains ont donné naissance à l'Université de Lorraine, le 1er janvier 2012. C'est pourquoi l'ERMR et ses travaux sont référés à dater de cette année 2012 à l'Université de Lorraine.

Site référencé par Éducasource, portail de Ressources de l'Éducation Nationale (CNDP)

visiteurs